Photographie d'art de ce pays envoûtant : l'Inde

En Inde, on côtoie l’ordinaire et l’extraordinaire ! Ici le temps s’est arrêté. Le choc des cultures. Un pays complexe, coloré, riche, dense et captivant ou la foule, le bruit, les odeurs, les vaches sacrées, s’entremêlent. L’inde ne fait pas dans la demi-mesure, les maharajas dans de somptueux palais côtoient la misère au quotidien. L’Inde remue les tripes c’est sûr et vous transporte dans un univers ou se mêle un nombre impressionnant de religions. La spiritualité avec un grand S. Je n’étais pas préparé à un tel choc de culture, j’ai perdu mes repères, une fois franchit la douane, dans le hall de l’aéroport, l’euphorie règne déjà. Pour mieux comprendre comment ils fonctionnent, il faut savoir que les indiens appréhendent le monde d’une manière hiérarchique, chacun appartient à un groupe bien défini dès la naissance et vous ne pouvez malheureusement pas en changer. Un système de castes répartit en quatre groupes bien distincts, je vous épargne les noms un peu compliqués de ces castes d’ailleurs certains indiens n’appartiennent à aucune d’entre elles, ce sont des parias que l’on appelle intouchables. Tout cela est un peu confus. Si j’ai bien compris les riches seront toujours riches et les pauvres toujours pauvres. En voyage, il faut faire avec et je vous avoue avoir versé quelques larmes ! Malgré cela, l’Inde reste un pays passionnant, envoûtant même, leurs cuisines est parfumées et subtiles, leurs palais de légendes somptueux. La capitale New-Delhi est incroyable et leurs vaches sacrées indécentes. Mon choix s’est porté sur le nord uniquement, pour ces palais et le Taj Mahal bien sûr. Mes photographies sont argentiques c’est pourquoi je n’ai pas beaucoup d’images à vous présenter, mais je compte bien y retourner, dans le sud cette fois ci. Là je serai prête pour le nouveau choc !  

10 Produit(s)
  • A partir de 39,00 € À partir de
    Pour une fois, pas de pêcheurs, seulement les échasses au rythme des vagues sur la plage de Galles au Sri-Lanka.

    A partir de 39,00 € À partir de
  • A partir de 19,00 € À partir de

    A partir de 19,00 € À partir de
  • A partir de 19,00 € À partir de
    Ce portrait je ne l'ai pas volé, d'un signe de tête, j'ai obtenu son accord, son regard est envoûtant-Accrocher ce portrait unique dans votre salon.

    A partir de 19,00 € À partir de
  • A partir de 19,00 € À partir de
    Photographie d’art monochrome- Jeune femme en sari rose se promène dans la rue au Sri Lanka-Une photographie en noir et blanc 

    A partir de 19,00 € À partir de
  • A partir de 19,00 € À partir de

    A partir de 19,00 € À partir de
  • A partir de 19,00 € À partir de
    Regard envoûtant de cet indien de l'Inde du Rajasthan, idéal pour un intérieur moderne ou contemporain.

    A partir de 19,00 € À partir de
  • A partir de 19,00 € À partir de
    Cet indien de l'Inde du Rajasthan au regard intense, me remercie de l'avoir immortalisé, un joli moment plein émotion.

    A partir de 19,00 € À partir de
  • A partir de 39,00 € À partir de
    L'éléphant, cet animal fascine toujours par sa carrure, il est aussi robuste que fragile, ici photographié dans la réserve de Pinnawala au Sri-Lanka, c'est un orphelinat pour éléphants. Créé en 1975 par le gouvernement sri lankais pour venir en aide aux éléphants défavorisés, abandonnés, blessés ou encore maltraités.

    A partir de 39,00 € À partir de
  • A partir de 19,00 € À partir de
    Indien du Sri-Lanka garde barrière de ce petit village , une image forte en émotion un visage que l'on oublie pas.

    A partir de 19,00 € À partir de
  • A partir de 19,00 € À partir de
     La vision des moines bouddhistes, reconnaissables à leurs crânes rasés et leurs toges couleur safran, devient vite familière au SRI-LANKA.On en dénombre pas moins de 20 000 sur cette petite île surnommée" l'île resplendissante".

    A partir de 19,00 € À partir de
10 Produit(s)

Le Sri Lanka ou la « larme de l’Inde » envoûte dès la première seconde. Le sourire des sri-lankais vous rassure tout de suite.Les sri lankais vous promènent de temples sacrés en temple sacrés, ils vous emmènent sur des plages somptueuses, vous font renifler leurs plantations de thé, vous font découvrir les plus grands bouddha du monde, ils  vous montrent comment ils protègent leurs magnifiques éléphants , ils vous font circuler en tuk-tuk, vous arrêtent dans les petits autels qui parsèment les routes çà et là. Au fil des ballades vous rencontrez les moines bouddhistes, reconnaissables à leurs crânes rasés et leurs toges couleur safran. Leur approche est facile,  ils vous ouvrent  leurs cœurs sans complexe. Le moine bouddhiste suit sa voie spirituelle en quête de la vérité, il n’a pas de foyer ni d’emploi, il est obligé de faire l’aumône pour se nourrir. Ils sont très respectés et bien plus cultivés que la plupart des sri-lankais, ils font partie intégrante de la société. Bien sûr ils pratiquent la médecine ayurvédique, cela sans aucune rémunération. La tenue blanche est symbole de pureté, c’est pourquoi vous les verrez habillés de blanc au temple, il est préférable d’en faire de même,  si vous pénétrez dans un temple bouddhiste pour ne pas être mal vu, d’autant plus si vous êtes  vêtu de noir c’est plutôt mal perçu, ce qui ne sera pas le cas dans un temple hindou. On ne tourne pas le dos au Bouddha, sinon c’est le blasphème ! Le sourire des sri-lankais est légendaire,  il ponctue les rencontres et c’est les mains jointent sur la poitrine qu’il vous salue d’une petite flexion du torse, en vous disant « ayubowan ». La majorité des sri-lankais sont pauvres, mais ils ne meurent pas de faim, la nature est généreuse et l’eau ne manque pas. Leur richesse est celle du cœur, vous l’aurez compris, et c’est un peu chamboulée, la larme à l’œil que j’ai quitté ce petit pays appelé avant 1972, Ceylan.

Veuillez patienter...